Les 7 règles simples du bonheur

SMILE

Le bonheur, n’est ce pas la quête ultime de chacun de nous ? Juste à l’idée d’y penser on est heureux, c’est un sujet tellement passionnant qui a fait coulé l’encre des poètes, jubilé l’esprit des philosophes et provoqué la raison des chercheurs. On est tous curieux vis-à-vis du bonheur, mais malheureusement on est pas tous heureux dans notre vie, voici quelques principes, qui après de longues recherches et méditations, j’espère qu’ils pourront aider à mieux concevoir le bonheur et surtout de mieux le vivre avec toute sa simplicité

1. Développer son optimisme est la clé du bonheur

Dans les années 70, les chercheurs* ont suivis quelques personnes qui ont gagnés à la loterie. Après un an, ils ont trouvés que ces gens-là n’étaient pas plus heureux que ceux qui n’ont jamais rien gagnés. Ce principe nommé « hedonic adaptation* »  suggère que nous avons chacun un niveau propre de bonheur, ou encore  un seuil d’optimisme auquel nous avons toujours tendance à revenir après tout changement positif qui se produit dans notre vie quoique son ampleur soit.

Certes, il y a des personnes qui ont un seuil d’optimisme plus élevé que d’autres,  ce qui est dû essentiellement aux caractères génétiques mais aussi en grande partie à leur façon de penser.

Dans ce sens, changer d’abord notre façon de penser devient une chose très primordiale si on cherche le bonheur, cela peut se faire en exprimant notre gratitude devant toutes les belles choses que nous vivons pendant la journée ne serait-ce que cette chaude tasse du café le matin, la blague de votre ami qui vous avez fait rire ou la photo que vous avez prise aujourd’hui ou le sourire d’une personne galante dans le couloir. Toutes ces petites choses aussi simples, ajoutées, feront votre bonheur. Il faut juste voir la moitié pleine du verre : votre ami vous a laissé tomber ?  C’est la chance maintenant de se faire des nouveaux amis. Vous avez raté un test? Vous avez l’opportunité de travailler sur vos lacunes pour réussir le prochain. Cela ne demande que d’ajuster sa mentalité afin que dans tout ce qui nous arrive on retrouve toujours ce qu’il y a de bon. C’est d’ailleurs la même raison qui fait que les gens spirituels sont toujours heureux: ils savent bien exprimer leur gratitude.

2. Le bien attire le bien, soyons bons !

C’est plus facile de rester optimiste si vous vous déterminez à  atteindre le succès. Trahir, mentir, manipuler, toutes ces choses ne vous guideront que vers des problèmes tôt ou tard. Posons-nous alors les bonnes questions : Je m’engage dans des chemins qui mènent à mon succès ou à mes peines?

Reconsidérons  notre situation courante, même trop difficile qu’elle puisse être, et pensons à combien c’est plus difficile pour les autres. Soyons heureux de ne pas être dans la pire des situations.  Apprenons à tirer profit de notre vie ! Se mettre dans les situations où les bonnes choses auront plus de chance à arriver nous simplifiera mille fois la vie.

3. Suivre son instinct, avec toute connaissance de risque.

Dans une étude scientifique*, deux  groupes de personnes étaient demandés de choisir un poster à prendre avec eux à la maison. Un groupe a été demandé d’analyser son choix, peser les pour et les contres, alors que l’autre groupe était demandé tout simplement de suivre son instinct. Deux semaines après,  le groupe qui a suivi son instinct était plus content de sa décision que l’autre qui l’a analysé.

A vrai dire, dans la vie nos choix ne s’agissent pas que de posters à attacher dans les murs mais de responsabilités drastiques à assumer, toutefois suivre son instinct n’est jamais dangereux pour un esprit cultivé qui maitrise bien ses connaissances sur le sujet qui est entrain entreprend. Et cerise sur le gâteau ? Cela vous rendra plus heureux !

Sans choix, vous ne prenez pas de chances et par la même occasion vous ratez les chances d’évoluer aussi.

4. L’argent ne fait pas le Bonheur, elle fait le confort.

La nourriture, l’hébergement, les vêtements … Au Maroc vous n’avez pas  besoin de gagner des millions de Dirhams par an pour vous offrir aisément tout cela. Tout ce qui dépasse nos besoins essentiels ne nous fera pas plus heureux, les études ont démontrés*. Vous vous rappelez des gagneurs en loterie? La quantité incroyable d’argent ne les a pas rendus plus heureux.  Une fois vous générez assez de revenue pour répondre à vos besoins primitifs, votre bonheur n’est pas sérieusement affecté par combien d’argent vous gagnez mais plutôt par votre seuil d’optimisme. Alors repensez à ce métier auquel vous travaillerez en moyen 36 ans de votre vie, voulez-vous qu’il soit si passif et ennuyeux , vide de challenges et de défis ?

Votre confort peut augmenter avec votre salaire, mais le confort n’est pas ce qui rend les gens heureux. Ça rend les gens ennuyés. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est  important de pousser la barre au-delà de votre zone de confort pour amplifier votre développement personnel.

5. Le Bonheur n’est pas que dans le cerveau, c’est aussi dans le corps.

C’est un peu difficile à admettre mais votre cerveau n’est pas le seul organe dans votre corps qui mérite d’être heureux. Les chercheurs ont trouvé que les exercices sportifs, la bonne hygiène, le régime équilibré, et le sommeil régulier sont des facteurs pondérant dans la formule de votre bonheur, et surtout de son maintien.

Les gens qui sont toujours actifs ont un indice d’enthousiasme élevé. Les scientifiques ont prouvé que cela favorise le cerveau à produire des hormones appelés endorphines qui boostent notre humeur. Il va sans dire que la bonne alimentation est la clé de l’équilibre du corps et que le sommeil bien régulier rend nos performances plus considérables ainsi lorsqu’on se réveille on sourit et on vit notre bonheur dans la meilleure des mines.

6. Les bonnes discussions contribuent à votre bonheur

Une étude* qui a été menée par un psychologiste dans l’université d’Arizona a démontré que passer moins de temps dans des conversations futiles et passer par contre plus de temps dans des conversations pleines de sens et de raison peut développer votre bonheur. Réjouissez-vous bien alors de ces moments où vous débattez et partagez vos idées avec vos amis, votre famille, c’est toujours un moment agréable de nourrir son esprit et ainsi nourrir son bonheur.

7. Le bonheur est en soi, le bonheur est dans l’instant présent.

Le bonheur est humain, le bonheur est une force intérieure. Le bonheur demande avant tout des capacités humaines remarquables : comme le pardon, l’empathie, la charité et la bonne volonté. Il s’avère que le plus on vie pour donner et pour aider l’autre, le plus on est heureux soi-même et d’ailleurs je le sens même en écrivant cet article que vous êtes entrain de lire, avec cet espoir de changer ne serait ce qu’un petit peu dans ce monde : ça me rend heureux !

Le bonheur est aussi largement dépendant de la qualité de nos relations, de notre degré d’investissement sur soi-même, de notre ambition et notre désir de s’épanouir, de s’ouvrir au monde avec ses chances et bâtir des relations de confiances et de synergies pour voir le monde meilleur, toutes et tous sur la même terre et sous le même ciel.

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Les 7 règles simples du bonheur »

Êtes vous d'accord ? Qu'en pensez vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.