Les 2 premières choses à faire lorsque rien ne marche

Image

« Quand tout est fichu, il y a encore le courage.  » – Daniel Pennac

Nous avons tous rêvés un jour de réaliser un grand projet, réussir une étape dans notre vie, un examen ou tout simplement faire marcher nos relations, alors pour cela nous avons mis en notre disposition toute l’énergie physique et morale nécessaire, mais on se rend compte finalement dans un beau jour que tout nos efforts se sont dissipés et que l’échec nous suit, exactement : il nous suit alors que nous le fuyons depuis toujours. Quand rien ne fonctionne, c’est effectivement le temps de confronter avec courage l’échec et arrêter de le fuir.

Donc la bonne nouvelle est que ce jour où rien ne marche est un jour de révélation : il vous révèle que votre approche au succès est à remettre en question et que vos méthodes sont bel et bien faillibles.

Continuer à regretter ce qu’on a pas pu faire, se lamenter de ce qu’on a et angoisser sur ce qu’on aura ne fera pas changer les choses, en tout cas je n’ai jamais connu de cas pareils qui se sont sortis de cet état chaotique en procédant ainsi.

Ce problème n’a pas qu’une interprétation au niveau du savoir-faire seulement mais au niveau du savoir-être aussi. J’explique pourquoi : Quand on arrive au stade de l’échec chaotique on a déjà perdu beaucoup de forces et d’énergie sur tous les plans, alors le moment où en on a vraiment besoin le plus, on ne se retrouve qu’avec un corps fatigué et un esprit alourdi, et incapable devenons nous. Toutefois je souligne qu’il n’est jamais question d’échec totale tant qu’on est en vie ou même après la mort, car on meurt certainement, mais ce qu’on est ne meurt jamais.

Sans plus tarder je vous propose ci dessous des solutions qui à mon sens vous aiderons à remonter même du plus bas :

1. Travailler sur soi :

Comme j’ai devancé, travailler son être est quelque chose d’essentiel et prioritaire dans ces cas. Pour cela tâchez tout d’abord de vous entourer avec la bonne compagnie, positive et optimiste car vous en avez besoin, comme vous avez besoin de l’espoir et du courage. Car si l’homme n’a pas cru qu’il montera sur la lune il ne l’aura certainement jamais fait. Alors évitez à tout prix ces lamentables personnes déprimées par le réel, leur réel, parce-que leur vision n’est pas aussi large que la votre.

Ne vous culpabilisez pas, dans votre cas vous ne pourrez ni les réconforter où les aider et eux non plus. Travaillez sur vous même avant tout. Essayez de sortir, de changer d’air, de visiter des lieux que vous n’avez jamais visiter, voir même un jardin derrière votre maison auquel vous n’avez jamais prêter attention, ou tout simplement sortez marcher dans une foule et regardez les gens, sentez vous que vous êtes humain c’est l’essence de l’être. Ouvrez l’œil autour de vous, il y a bien des choses, plein de gens, plein d’informations dans votre environnement qui peuvent vous aider, il suffit juste de s’ouvrir, ouvrir son esprit à mieux capter, mieux absorber, mieux comprendre et oser comprendre.

Vous savez jouer de la musique ? alors prenez votre instrument, ou tout simplement écouter les morceaux de musiques qui vous font calmer, rappeler vous des gens biens que vous avez connu dans votre ancienne vie, ou des moments où vous étiez fort, capable et glorieux… la musique est un parfait outil d’espoir et de nostalgie ; C’est un voyage émotionnelle si j’ose dire.

2. Travailler ses méthodes et son savoir-faire :

Maintenant c’est le moment du courage, vous êtes à ce stade plein d’espoir et de bonnes intentions il ne vous reste qu’à aiguiser vos outils et vos méthodes. Pour se faire,  tâchez tout d’abord de commencer même qu’avec un petit pas vers l’avant, il fera de la différence puisque vous commencez du début. Soyez fort et patient ne vous lâchez pas à la paresse car elle usera de votre énergie et vous fera revenir encore en arrière.

Si vous avez besoin d’aide demandez le, si vous sentez qu’il y a une incompétence réglez là, faites des heures supplémentaires, n’importe ! L’essentiel c’est que vous devez y travailler avec votre cœur avant votre cerveau.

Voici des questions qui pourrons vous guidez pour redresser la bonne voie :

  • Pourquoi j’ai échoué ?
  • Qu’est ce que je ne dois pas répéter ?
  • Qu’est ce que je dois fortifier ?
  • Quel est la première chose que je puisse faire et qui peut me faire sentir que j’avance avec un pas sûr ?

Essayez d’être honnête avec vous-même et acceptez ce que vous êtes maintenant et soyez clair dans vos objectifs, car après tout vous n’avez pas tout perdu, vous avez même gagné…

Vous avez gagné de l’expérience et vous avez mérité ce pardon vis-à-vis de vous-même. Croyez moi c’est le pardon le plus difficile à obtenir, car il n’y a rien de plus cher que votre être.

Publicités

Êtes vous d'accord ? Qu'en pensez vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.