3 astuces efficaces pour stopper la paresse

https://i2.wp.com/i423.photobucket.com/albums/pp313/mcmario_2008/christian-122612-530-613-1.jpg

« Seule la paresse fatigue le cerveau. » – Louis Pauwels

La paresse est un ennemi du temps, et vous le savez plus que moi : le temps est votre principal capital ! La paresse tue le temps, le vide de son sens, vous vide de votre ambition de votre énergie. La paresse vous ruine !

Comment savoir que vous êtes paresseux ? C’est simple : Vous passez plus de temps à réfléchir ? À analyser et ré-analyser mille fois ce que vous devez faire ? À retracer mille fois l’épique diagramme du « pour » et du « contre » et en fin de compte, malgré le résultat, vous finissez toujours par revenir au même raisonnement ?

Si vous vous identifiez parmi ces lignes c’est que vous êtes un vrai paresseux, ou quelqu’un qui manque bien d’ambition, en tout les cas les deux sont adjacents.

Voici 3 astuces simples mais efficaces pour arrêter systématiquement votre paresse :

1. L’ultimatum fictif :

Dites vous toujours que demain c’est le jour J, que demain vous serez contraint de délivrer votre travail, de passer votre examen, de tester vos capacités … Je sais c’est impossible que chaque jour soit un jour J, mais pour que votre vie soit pleine de succès, pour que votre vie soit “J”oviale alors commencer dès maintenant à croire vraiment que chaque jour pour vous, est un jour J. Vous le voyez comme une auto manipulation ? Cédez donc ! Ça vous fatiguera? Alors trouvez l’ambition suffisante ! Cherchez tout ce que vous voulez, je ne formulerais pas de potions magiques, essayez seulement de vous adaptez à votre réel à votre but il saura vous motiver plus que moi.

Dans ce sens, vous pouvez optez pour l’ancrage, c’est une technique très prisé par la PNL ( programmation neuro linguistique ), cette technique se traduit par tisser un lien psychologique entre votre état d’esprit et un objet, un lieu ou atmosphère. Pour cela, il faut d’abord choisir un lieu que vous jugerez stable et paisible, par exemple ça peut être un café, ou un coin de votre maison bien éclairé … . Surtout ne franchissez ce lieu que pour une raison précise ( par exemple réviser ) et qu’avec un certain état psychologique ( par exemple motivé et ambitieux ), avec le temps ce lien sera tissé et le principe devient donc réversible, c’est à dire que par la suite vous vous mettrez naturellement  à l’aise juste en étant présent dans ce lieu.

Sachez que quand l’ultimatum est posé par les autres, vous stressez, vous paniquez car vous devez être à l’attente des autres, mais quand vous vous le fixez vous même, d’une façon libre et avec auto-entente  vous en tirez tout à fait le contraire : Plus de rendement, plus d’efficacité et plus de valeurs ajoutées ! Alors cherchez les moyens pour vous faire la paix avec vous même, car les autres sont plus occupés pour le faire à votre place.

2. Changer pour ne pas interrompre :

Votre ambition est orienté entre deux potentiels le premier peut être formulé ainsi : ce que je dois faire pour éviter ce que je ne veux pas.

Et le deuxième : ce que je dois faire pour obtenir ce que je veux.

Le premier vous sauve de votre zone de danger, de malaise… le deuxième vous dirige vers votre zone de confort et d’estime.

Ces deux potentiels existent chez chacun de nous. Mais c’est dommage qu’ils ne soient pas exploités par tout le monde de la même manière.

C’est aussi simple : Pour vous positionner le maximum possible entre ces deux potentiels, veillez à garder un rythme précis, qui vous va et où vous vous sentez rentable. Or, c’est normal qu’après un bon bout de temps votre cerveau se stagne. Dans ce cas essayez de le rafraichir avec un grand soupire et puis n’essayez surtout pas d’interrompre. Au lieu de ça, entamez une autre tâche peut être de difficulté moindre mais surtout de type différent, sans nécessairement changer le type de tâche.

Par exemple vous voulez réviser un grand chapitre de mathématique, quand vous êtes saturé par l’analyse passez à l’algèbre et ainsi de suite … jonglez ! ça booste votre mental et vous redonne l’impression de tout faire sans commencer vraiment du zéro !

La prochaine fois quand vous sentez que votre ambition s’estompe redirigez là, ne la stoppez pas ! C’est un conseil qui vaut de l’or.

3. Développer le NoN :

Savoir direNoNaux choses qui nous dispersent et qui nous tentent relève du caractère des gens déterminés, des gens qui réussissent bien leur vie, des gens qui sont intègres, des gens qui savent ce qu’ils veulent et font ce qu’ils veulent !

Je ne dirais pas plus, il suffit que vous vous rappelez le nombre de fois que vous avez dit “Oui”à plusieurs choses que plus tard vous avez regretter de faire juste car vous étiez peu attentif. Maintenant que vous le sachiez vous pouvez bien renverser le dôme en prêtant bien attention à ces moments, si c’est en ces moments là que vous développer votreNoN.

Une attitude très serviable dont on est souvent infidèle devant la tentation du tout et du rien.

Finalement, ce que vous êtes aux yeux des autres est ce que vous faites. Ce que vous êtes pour vous même est ce que vous pensez être. Combinez les deux, soyez cette personne que vous voulez être, devant vous comme devant les autres, et vous serez une personne intègre une personne en harmonie et en paix avec les autres et elle même !
3 astuces pour efficaces pour stopper la paresse (Marouane Mbarki) / CC BY-NC-SA 3.0
Publicités

5 réflexions au sujet de « 3 astuces efficaces pour stopper la paresse »

  1. Salut,
    Vous aviez manqué à vos lecteurs cher MBARKI !
    Vous voilà de retour, traitant ce sujet de paresse dont je suis proie, tout comme d’autres personnes.Je confirme que le fait de dire NON en est une véritable libération.Mais des fois la routine pèse sur les épaules qu’on s’incline sans pour autant mesurer les conséquences.

  2. C’est la même voix intérieur qui raisonne au fond de nous tous. J’approuve totalement ce que vous avancez. C’est difficile de battire le « Non », certes, mais pas impossible.

  3. Merci Pour Ces Conseils. Est-ce Que Ça Marche? Penser Frequement Aux Choses, Qu’elles Positives Ou Negatives, Desirées Ou Repousées, Les attirent!(Loi D’attraction)

  4. Je vous remercie beaucoup pour avoir rédigé cet article des plus agréables et utiles. J’ajouterais aussi quelque chose qui pourrait le compléter. Nous avons été conditionnés à se faire donner des ordres, à obéir, alors inconsciemment, nous avons pris l’habitude d’attendre et notre esprit ne démontre aucune activité pour imaginer autre chose.

    La paresse n’est donc pas une question d’inactivité physique, mais bien n’inactivité spirituelle ! Le rôle de notre esprit n’est pas d’accumuler des mots uniquement, mais bien de prendre des décisions selon nos intérêts personnels et ceux des autres en toute justice et amour.

    Ne serait-il pas plus sage d’éviter de donner des ordres aux gens et leur poser des questions afin d’activer leur esprit qui lui, activera le corps lorsque des intérêts personnels sont perçus ? La meilleure façon de rendre les gens paresseux est de leur dire quoi faire et quoi penser. Ainsi, le processus en cause de la paresse n’est pas les gens paresseux, mais bien tous ceux qui ont voulu les contrôler !

    Est-ce que cela a du sens ?

Êtes vous d'accord ? Qu'en pensez vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.